Créer un site internet e-commerce, nos conseils

Le e-commerce est partout et surtout continu de gagner du terrain.
C’est un incontournable si vous êtes entrepreneur, mais ce domaine est vaste et peut faire peur !
Alors rassurez-vous, aujourd’hui, on vous dit tout !

 

1. L’état du e-commerce aujourd’hui

 

 

En 2017, La barre des 85% d’internautes qui achètent en ligne a été franchie.

Les ventes sur internet ont progressé de 14% sur un an.
La part des ventes internet réalisées sur mobile
continuent toujours de progresser avec 50% d’augmentation cette année.


Elles pèsent plus de 20% du CA des sites e-commerce
et plus de 30% pour les sites leaders.

Il s’agit donc d’un support non négligeable, votre site doit donc être adapté aux nouvelles manières de naviguer en étant optimisé pour les mobiles.

 
 

2. Pourquoi créer son site e-commerce ?


Il existe de nombreuses Marketplaces très connues pouvant vous faire hésiter
entre la création de votre propre boutique ou la seule présence sur ces Marketplaces.

Les Marketplaces peuvent être une bonne idée pour démarrer
votre activité ou vous apporter un complément, car elles ont l’avantage incontestable
d’être connues et d’avoir un trafic très important de visiteurs. Cependant, la concurrence est rude
et les frais de commissions (allant de 5 à 20%) le sont aussi.

De plus, sur ces Marketplaces, vous ne pouvez pas emmener
vos clients potentiels dans votre univers,
leur présenter concrètement votre marque,
votre valeur ajoutée et il est difficile de les fidéliser au long terme.

Créer votre boutique e-commerce vous permet tout cela.

 

 
 
 
 

3. Quelle plateforme utiliser pour créer son site e-commerce ?


 

De nombreuses plateformes (gratuites et payantes) vous permettent
de créer votre boutique en ligne.

À l’heure actuelle, WordPress avec son extension Woocommerce
est largement en tête avec 21% des parts de marché des CMS
en e-commerce au niveau mondial.
Il est suivi par Shopify avec 18%, Magento avec 13% et Prestashop avec 3%.

En France cependant, Prestashop est le leader avec 31% des parts de marché,
mais décline peu à peu. Ces chiffres sont en constante évolution.

Parts de marché en France :

Part de marché dans le monde :

Source : builtwith.com

 
 

Woocommerce

Woocommerce est une extension de WordPress lancée en 2011,
vous permettant de créer un site e-commerce simplement et efficacement.

L’association de WordPress et de Woocommerce est l’une des meilleures alternatives
à l’heure actuelle pour la création d’un site e-commerce de petite à moyenne taille et vous permet
de bénéficier de tous les avantages de WordPress dans votre boutique :

– De très nombreux thèmes et plugins,
– Des évolutions possibles infinies,
– Un référencement naturel optimisé,
– Une simplicité d’utilisation inégalée

 

Shopify

 

Shopify, créée en 2006, est une plateforme
de commerce électronique très répandue, rapide et flexible.

Contrairement aux autres plateformes que nous allons voir,
Shopify n’est pas disponible en open-source mais fonctionne en SaaS.

Vous devrez donc prendre un abonnement pour utiliser Shopify et garder votre site en ligne.

 

Magento

 

 

Magento, créée en 2008, est certainement la plateforme la plus poussée
pour créer votre boutique en ligne, mais demande évidemment beaucoup
plus de temps et de connaissances pour la prendre en main.

C’est la solution à privilégier si vous travaillez
avec un spécialiste de Magento pour l’ouverture
d’une boutique importante (plusieurs milliers de produits).

 

Prestashop

 

Prestashop, lancée en 2007 et créée en France,
se présente comme l’outil le plus simple à utiliser.

Il possède de nombreux plugins disponibles, mais bien souvent payants.
Sa communauté est principalement Française.
C’est une bonne option pour créer un site e-commerce
de petite à moyenne taille, mais ces fonctionnalités supplémentaires
peuvent représenter un coût important et sa communauté commence à décliner.

Pour choisir votre plateforme, il est essentiel de délimiter 
 les besoins de votre projet :

– La taille de votre catalogue produit.

– Les fonctionnalités nécessaires
(la gestion de la relation client, du service client (SAV), la facturation en ligne et par e-mail,
le responsive design, le multilingue, multidevise, newsletter, …).
– Votre budget.

– Les connaissances de la personne en charge de la boutique.

 

Alors, c’est un peu plus clair ?
Sinon, nous c’est notre passion !


 

Share this post

Hey, ça pourrait te plaire !

Je réagis !